Ce que les arbres m’ont dit cet après midi

Le soleil dorait les feuilles vert-tendres de l’amandier et celles dynamiques du prunier. Le soir tombait doucement. J’étais sur ma terrasse, emmitouflée dans un lainage car l’air se rafraichissait rapidement, même si les derniers feux du couchant illuminait encore ma cour, saluant la fin du jour comme de bons comédiens.

J’entendais quelques oiseaux s’échanger quelques nouvelles, le vent , le ciel, les vieilles pierres de la maison, qui en ont vu bien d’autres, me regardaient me poser des questions.

De petites questions sur ma petite vie.

Mais, moi, je croyais que c’était de grandes questions et que j’étais quelqu’un qui avait tout compris, quelqu’un d’importance, alors j’ai posé la question aux arbres.

- Arbres, est ce que je dois faire ça ?

Les arbres, le vent, les oiseaux se sont tus. Gênés…

Comment me répondre ? « Agnès, ce que tu feras n’a pas grande importance. Tu ne vas pas sauver le monde avec tes petits bras, tu ne vas même pas te sauver toi même… »

Mais les arbres, le vent et les oiseaux sont gentils, ils ne voulaient pas me blesser. Alors ils se sont tus.

Alors, j’ai dit:

- Ah, alors, je ne dois rien faire ?

Alors là, le vent s’est déchainé, les arbres ont agité leurs branches, les oiseaux ont voleté partout…

« Bien sûr que si ! Tu crois quoi ? Que la vie, c’est fait pour se la couler douce, ne rien foutre et s’occuper de son nombril ? »

- Ben , je fais quoi alors? je ne comprends pas.

La réponse, elle est venue un peu plus tard. En un mot. Pendant que j’épluchais les carottes…

Humilité.

Agir, faire de son mieux, mais sans rien attendre comme résultat. Juste faire son taff, sans se prendre le chou, sans croire qu’on va changer les choses à soi tout seul. Avec modestie et fierté. Ce n’est pas contradictoire.

Voilà, ce que m’ont dit mes arbres. Écrire, mais ne pas en attendre un résultat grandiose, juste faire de mon mieux et choisir la voie de la simplicité. Et puis vivre. Dans l’honnêteté et l’authenticité. C’est si rare aujourd’hui. Ça prête même à sourire. Ça fait un peu Benêt (e)…

Alors, je vais le faire.

Dès demain.

0 commentaire à “Ce que les arbres m’ont dit cet après midi”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur