« Je suis un stéréotype et j’en suis fière ! » sic

Argh….. Je n’étais pas prête…

Cela m’est tombé dessus sans sommations, par surprise et je suis en état de choc !

Le mot « traumatisme » n’est pas de trop… surtout que je ne m’y attendais pas, tranquillement installée dans ma baignoire d’eau douce et tiède, entre la mousse et l’éponge naturelle moelleuse…

J’avais bêtement projeté de regarder tranquillement un magazine féminin (celui qui commence par un B et finit par un A… non pas Babar, ça finit par un R… suivez un peu…).

Je ne pensais pas tomber sur Bécassine… en pire…

Il y avait un gros titre sur la couverture, je cite « Quel Plaisir d’être moi » (bon, ça c’est un peu con, et j’aurais pu me méfier mais je suis d’un naturel confiant et j’ai zappé) « Comment s’aimer et s’assumer (pour profiter à fond de la vie »

C’est tentant, non ?

Alors, j’ai acheté le dit magazine, sans vérifier le contenu puisqu’il était sous blister (à cause d’une pub sans intérêt sur une collection de petites culottes in-métables, tout juste bonnes à favoriser les fantasmes de ces messieurs qui aiment les arracher avec les dents… bref…)

Donc, dans mon bain, j’ouvre le magazine et je cherchotte l’article en question en passant par des chaussures échasses (bris de cheville assuré), des sacs hors de prix, des pubs, des fringues à la limite du vulgaire et du n’importe quoi avec des mannequins qui s’emmerdent devant l’objectif et le font savoir comme si c’était un must (sourire ? ah, non, quelle horreur !) des pubs, des pubs et des billets d’humeur même pas drôles à force d’être poncifs, des pubs, des articles sexe que ma grand mère aurait pu lire (et c’était pas une rigolotte) et des pubs.

Bon, je finis par trouver.

Et là, je découvre un tas de conneries qui me font regretter d’être du même sexe que celles qui écrivent ça ! (ah, d’ailleurs il y a un auteur qui est un mec… ca me rassure.)

C’est : « Je suis un stéréotype et j’en suis fière ! »

Revue de détail:

L’intro, passe encore. c’est assez rigolo, même si cela ne vole pas super haut.

Mais la suite est effarante de vide intellectuel. A lire ça, on se dit que oui, les femmes sont des êtres décérébrés tout juste bonnes à regarder des images et des sit com pas trop complexes à la télé…

C’est une suite de soi disant raisons de s’aimer, avec une « preuve » irréfutable donnée par une « experte » femme, madame tout le monde (soit Micky, Leila, Réjane, Viviane etc.) Moyenne d’âge 30 ans (en réalité, 10, mais bon.)

Exemple: « Parce que je suis super autonome » (oui, bon, pas faux…) « La preuve: » Là on s’attend à un truc scotchant qui vous mobilise pour laisser tomber cette foutue dépendance qui vous bouffe la vie depuis votre naissance… et ben non. « La preuve par Micky, 31 ans: j’ai réussi ce qu’il y avait de plus important: je suis autonome » Ah. C’est ça la preuve ? Mais c’est nul, ça n’apporte rien !

Autre exemple: « Parce qu’on est souple » Ah bon. Je ne vois pas trop le rapport avec l’estime de soi, surtout que la preuve de Sylvie, 24 ans, c’est qu’elle sait faire le grand écart alors qu’elle n’est même pas danseuse… Mais je m’en tape !

Dernier exemple (parce que c’est trop dur d’écrire ces inepties, et les pages en sont pleines, il y  en a 22 , et les encadrés, c’est pas mieux (genre que c’est drôle de mettre du vernis à ongles sur le canapé, ah ah, quel bonheur d’être une vraie fifille…)) « Parce qu’on est la reine des tartes » (des tarées, oui) et Lola, 32 ans nous décrit ses merveilles pâtissières…

Donc, s’aimer, c’est correspondre parfaitement au stéréotype de la nunuche un peu (beaucoup ) conne, bonne ménagère et fan de fringues (mais pas trop), qui se définit par son apparence (mais qui s’accepte « telle qu’elle est ») et son relationnel (elle a un mec qui l’adoooore forcément, même si elle a eu des déceptions qu’elle a supporté avec courraaage), brave fille en somme mais il faut lui parler lentement et d’une manière simple sinon, elle décroche…

ben vi…

S’aimer c’est ne pas viser trop haut et se contenter ce sa médiocre petite personne…

Beurk……

 

0 commentaire à “« Je suis un stéréotype et j’en suis fière ! » sic”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur