La mondialisation

Bon, alors, je m’attaque à un gros poisson, un dogme…

Mais… si l’on considère que l’on doit juger l’arbre à ses fruits, si l’on considère que ces fruits doivent être bons pour l’humanité et non pour les lignes comptables… la mondialisation est elle une bonne chose?

A voir la crise qui s’abat sur nos têtes, quelle que soient leur couleur, à voir l’accélération de la destruction de nos ressources naturelles au nom de la croissance et du profit, à voir les « plans de restrictions » que l’on impose partout et la misère qui progresse, à voir la récession qui pointe son nez avec son cortège d’horreurs… Franchement on peut se poser des questions.

Renoncer à la mondialisation aurait certainement des conséquences économiques graves pour les grands groupes internationaux qui ont pu ainsi externaliser nombre de métier, en tayloriser d’autres, exploiter de manière plus systématique la matière et les gens…

Mais pour les gens… je crois que cela permettrait de retrouver un équilibre humain.

Oui, la mondialisation a rapporté beaucoup d’argent. Mais à ceux qui en avaient déjà.

Oui, la mondialisation va rapporter beaucoup d’argent. Mais aux mêmes… Quoique…. Il faut se méfier des pauvres…

Et les Etats, coincés dans leurs frontières, n’ont pu suivre le mouvement devenu une religion, qu’en s’endettant au bénéfice, non pas de leur population mais ce ces grands groupes. Communication, « modernisation » informatique et internet, dépenses de prestige… On retrouve tous les best of de la grande finance dans la liste de ceux qui ont présenté des factures…

Parce que… même si le budget de l’éducation et de la SS est lourd, ce ne sont pas eux qui ont subitement explosé en 88. Ils ont continué leur petit bonhomme de chemin…

C’est la crise financière qui a tout fait exploser, c’est la mondialisation qui s’est protégée. La grande peur des financiers de ne plus récupérer les dividendes de leurs prêts. Alors, on pousse les gens dans la misère, on leur prend tout l’argent qui leur reste… mais qu’importe, ils n’avaient qu’à pas élire leurs gouvernements. Ils sont coupables d’être pauvres et endettés…

Moi, je serais grecque, je crois que j’aurais très envie de les envoyer péter les suffisants de l’économie libérale et mondialisée…

0 commentaire à “La mondialisation”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur