Les nouvelles d’un monde fou

4 morts, plus de 200 étudiants arrêtés (et certainement « plus ou moins » torturés), une population massacrée, des villes ravagées… et une indignation de façade qui me parait encore pire que l’indifférence…

La Syrie vit un martyr, mais la Syrie n’a pas de pétrole ou de ressources intéressantes, alors on ferme pudiquement les yeux depuis des mois et des mois sur les agissement d’un chef d’état délirant et pris de panique. Et cela va aboutir à quoi ? A une situation tellement délétère qu’aucune solution rationnelle et démocratique ne pourra émerger. La prise de pouvoir par des fanatiques qui ne valent pas mieux que Assad, la destruction du sens communautaire national au bénéfice d’intérêts communautaristes antagonistes, l’installation d’une souffrance récurante et d’un Nième foyer de guerre.

Combien de ces foyers infectés par cette saloperie de guerre, ne laisse t’on pas s’installer dans le monde? Des peuples dans la douleur, dans l’asservissement et dans la mort, qui hurlent et que les pays « riches », ceux qui font la loi (de l’argent) sur cette terre, font semblant de ne pas entendre.

Tant que leurs petites affaires tournent, qu’importent ces morts…

Tant que les bénéfices rentrent, si possible de plus en plus, pourquoi s’embarrasser du respect de l’humanité ?

Et chez nous aussi, on torture, on détruit, mais à petit feu, insidieusement. Une logique perverse sensée optimiser le profit (au bénéfice des seuls actionnaires, et à court terme) conduit les entreprises à oublier qu’elles emploient des êtres humains pour ne considérer ceux-ci que comme du bétail interchangeable, voire des robots…

La subtilité de la chose est d’arriver à ne pas détruire directement mais à pousser l’autre à se détruire tout seul, en lui déniant peu à peu toute maîtrise de sa propre vie… Harceler dans l’ombre, à l’aide d’insinuations, d’injonctions paradoxales, de sous entendus ravageurs, de mises au placard masqués, de mensonges et de non-dits… jusqu’à pousser l’autre au passage à l’acte, en toute bonne conscience.

Et ce d’autant plus aujourd’hui que la loi sur le harcèlement vient d’être déclarée anticonstitutionnelle (au bénéfice d’un homme politique accusé…tiens donc… au hasard…). Toutes les procédures, déjà bien compliquées à mettre en place pour les victimes et qui arrivaient rarement à leur terme vont être arrêtées. Laissant le champ libre aux harceleurs, confirmés dans leurs agissements…

Le monde va mal…

0 commentaire à “Les nouvelles d’un monde fou”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur