C’est le printemps… Régime !

Tout d’abord, la pensée profonde d’une star…(on sait que les stars (« étoile » pour ceux qui ne sont pas parfaitement anglophone comme moi… hum…) sont les références incontestée de notre vie culturelle):

« Quand je regarde la télé et que je vois ces pauvres enfants affamés partout dans le monde, je ne peux m’empêcher de pleurer. Je veux dire, j’aimerais être maigre comme eux, mais pas avec toutes ces mouches et la mort et tout… » Mariah Carey. sic

(Merci au magazine québécois Nunuche pour avoir été cherché cette belle citation…)

Belle introduction sur le sujet qui nous occupe toutes (enfin presque… disons une grande majorité) avec le retour du soleil, des robes légères et des réductions vestimentaires : Les régimes.

Pendant l’hiver, on pouvait camoufler les conséquences désastreuses des raclettes, boeufs bourguignons, Hamburger super giant et autres plats « nourrissants » sous quelques couches de vêtements larges et douillets.

« Mais non, je ne suis pas grosse, c’est le pull qui est épais… »

Seul l’homme de notre vie (quand on en a un) et le médecin (voué au secret professionnel alors on s’en fout) est susceptible de se rendre compte des couches de graisse que nous avons subrepticement accumulées sur notre corps racé. En particulier sur les hanches, le cul et la taille… Bon, et puis, un peu partout, ok…

C’est vrai qu’on avait un visage un peu plus avenant, aussi, quoique le stress nous permettait de cacher un peu tout ça sous des traits tirés et un teint grisâtre qui font très tendance… (genre pro surbookée, avec tendance à l’angoisse… un must)

Mais désormais, il faut assumer.

On ne rentre plus dans les jupes de l’année dernière…

On a fait craquer la fermeture éclair de cette si jolie robe ajustée (mais plus du tout ajustée à nous).

On n’imagine même pas notre dégaine à la piscine.

On oublie le deux pièces…

DONC….

Régime.

Sec.

Mais là, les marchands de régimes font montre d’une véritable créativité. Au lieu de simplement manger moins, et d’éviter tout aussi simplement le gras, le sucre et forcer sur les légumes… avec un peu de sport pour remuer tout ça, on préfère se vouer à un gourou à la mode (le dernier c’est Dunkan) qui a fait maigrir les stars « sans efforts et de façon tout à fait agréable ». Ce qui est un test d’importance, car il est bien connu que les stars sont de clientes difficiles et infantiles et que leur vie les oblige à avaler n’importe quoi comme des petits fours au caviar et du champagne à longueur de temps…

Bon OK… généralement ce n’est pas durable, bien souvent cela ne marche pas, et on retrouvera exactement le même problème, en pire, quelques mois plus tard, à la sortie de l’hiver suivant (Comment résister face à la fondue savoyarde des vacances au ski) mais bon…

Une fois le choix fait entre le rien, le dissocié, le Un seul aliment, le cru, le macro bio et j’en passe… il faut tenir.

Et là, c’est dur.

Déchirée entre la voix de sa conscience et la vue de ces délicieux macarons de chez Ladurée, la femme (et l’homme aussi parfois) peut craquer…

Et devoir tout recommencer.

Tout le monde ne peut pas se payer une liposuccion…

Le printemps est finalement la saison de l’angoisse…

 

0 commentaire à “C’est le printemps… Régime !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur