drogue du dragon et zenitude

L’autre jour, une amie m’a parlé de son médecin chinois qui, selon elle, fait des merveilles

Il nous permet de rééquilibrer les énergies, retravailler notre corps et nous mettre sur la Voie (du Tao et surtout du bien être).

Pas faiseur de miracles (tu bois ça, petite madame, et tout tes soucis disparaissent… retour d’affection assuré, plus bobo partout…), mais il accompagne une prise en main de notre propre bien être.

Ca m’a plu.

Retrouver le chemin de la sérénité et de la sagesse dans une vie actuellement un peu bousculée, n’était pas fait pour me déplaire.

Alors j’ai essayé.

Je me suis retrouvée, en culotte, bleue de froid sur un côté (l’autre était gentiment recouvert d’un léger plaid… mais j’ai DEUX côtés… et ce que je gagnais en chaleur, je le perdais de l’autre…mais bon… Il faut souffrir un peu pour ne plus souffrir du tout…) avec des aiguilles piquées un peu partout (genre hérisson pelé: les hérisson ont les piquants quand même plus fournis), et papotant l’air de rien de mes maux et soucis, avec le docteur.

Bon, c’est vrai que quand il écrivait fébrilement sur son petit carnet des trucs qui devaient me concerner et qui, à voir sa tête, n’étaient pas terribles, je n’étais pas très fière. Sans compter qu’être à moitié à poil sur une table, même chez le docteur qui en a vu d’autres, c’est pas un must. Enfin, pas pour moi… bref… j’espérais que mon cas n’était pas désespéré…

Question posée: « Alors, docteur? » , il m’a expliqué que c’était un peu le bordel énergétique là dedans, mais rien d’exceptionnel, et qu’avec un peu de « bonne » respiration, et un bon remède, on améliore les choses… (en évitant la proximité des fumeurs, des pots d’échappement et de Sévéso… ce qui n’est pas toujours évident)

Puis, alors que je me rhabillais, il a sorti LE flacon, la super potion aux ingrédients secrets (que des plantes… bon j’évite la couille du dragon, et la bave de chauve souris, c’est déjà ça…) qui allait potentialiser tout ça. Et me redonner une énergie d’enfer dont j’ai bien besoin en ce moment…

10 gouttes trois fois par jour et je m’ouvre la porte du calme, de la sérénité et du zen…

Yes ! Fastoche !

Sauf que… ces P… de gouttes, elles gouttent pas !

C’est un truc à rendre fou de stress un moine zen parvenu aux abords de la Grande illumination… et le renvoyer à son noviciat…

On est là, le matin, dans la cuisine froide, les pieds sur le carreaux gelés car on n’a pas réussi à retrouvé ses chaussons (ils étaient bien pourtant là, hier soir ??? Qui a pris mes chaussons pendant la nuit ???), un verre d’eau devant soi et le flacon à la main. On renverse le flacon pour obtenir nos dix gouttes. (« très important de compter » a dit le médecin).

Rien.

Rien.

Un semblant d’humidité arrive sur le goulot. Ah, on se dit, c’est parti. Dix gouttes et je peux aller me réchauffer dans la salle de bain…

Non. Elle ne tombe pas. Elle est là, la goutte, elle nous regarde, nous nargue, mais elle ne tombe pas dans le verre.

Alors on secoue. Parce qu’on est énervé et frigorifié…

Là, il y a des trucs qui tombent. On ne sait pas combien. Un certain nombre.

Alors on culpabilise. On se calme. On va faire comme le monsieur il a dit et on essaie de compter les suivantes.

Rien

Rien

Une goutte… deux gouttes (youpi…. en fait, on s’est énervé pour rien, une fois l’avalanche de gouttes enclenchée, c’est parti)

Trois gouttes (avec celles du début, on doit être à 5?, 6? Reste 4 gouttes) Tout va bien….

Rien

Rien

Rien

Alors là, moi, je pète un câble et je secoue le pauvre flacon comme un malheureux au dessus du verre et j’avale.

je ne sais pas combien de gouttes mais je m’en fous…

Conclusion: je ne sais pas si je vais retrouver mon énergie… et je vais acheter un compte gouttes…

 

0 commentaire à “drogue du dragon et zenitude”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur