Testostérone et pouvoir

Ecouté un monsieur-bien-informé sur France cul (ture) qui assimilait l’exercice du pouvoir à une lutte sauvage entre mâles sur-actifs et violents. Il vient de sortir un livre sur le sujet…
La politique est un ring où « tous les coups sont permis » et où c’est celui qui a les plus grosses couilles et le moins d’états d’âme qui gagne… En clair, c’est celui qui est le plus saturé de testostérone qui gagne…
Martine Aubry plus mâle que François Hollande ?
Bon, la suite a prouvé, que jusqu’à présent ( les élections « pour de vrai » n’ont pas encore eu lieu…), c’est effectivement celui qui se trouve en possession du max d’hormones mâles qui gagne. Un homme qui parle haut et fort et montre son autorité est un homme, un vrai, un chef, quoi… Une femme qui fait exactement la même chose, devient une hystérique agressive, et c’est tout juste si on ne lui demande pas si elle n’a pas ses ragnanas en ce moment….

Personnellement, (mais je peux me tromper) je trouve cela con.
Même si cela correspond à la réalité de la vie politique française de ces dernières années avec un crescendo vers l’esprit du Livre de la jungle, avec Sarkozy en tigre (petit mais) assoiffé de sang et Hollande en Balloo…
En effet, celui qui incarne le mieux cette agressivité hormonale (Mr S) est pourtant, que je sache, en train de s’avancer glorieusement vers une déconfiture annoncée…

Mais cette ère d’hommes (forcément hommes) politiques/hooligans a fait son temps. Et ce n’est pas une fatalité.
Il y a d’autres manière de concevoir le pouvoir.
Qui tiennent plus compte de la sagesse, de l’avenir et surtout de l’intérêt général… Et cela viendra sans doute par la reconnaissance de la puissance naturelle des femmes, non pas à la place, mais à côté du pouvoir des hommes, histoire de calmer un peu le jeu.

Hugh… Bisonne-à-trois-plumes a parlé !
(PS: comment on appelle la femme de monsieur Bison ?)

2 commentaires à “Testostérone et pouvoir”


  1. 0 Amaury Darton 31 oct 2011 à 11:41

    Quel titre et quel auteur, le livre ?

    Répondre

  2. 1 agnes2nantes 31 oct 2011 à 19:19

    « Tous les coups sont permis » de Henri Vernet et Renaud Dély.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur