Woody Allen, mon héros ….

Et bien moi, j’ai beaucoup aimé le dernier film de W. Allen. Sous le kitch et le cliché (il s’est manifestement fait plaisir), sous la légèreté de la fable, il y a un propos profond sur la création, l’art, le temps, les hommes et les femmes.

D’ailleurs elles s’en sortent bien mieux que les hommes dans cette histoire… Elles sont belles, fortes, libres et vivantes. Elles n’ont pas peur de vivre…

A condition, toutefois, qu’elles acceptent de ne pas se cantonner aux conventions étriquées et mesquines de la norme convenue, mais se laissent aller à être vraiment elles mêmes.

Cela m’a secouée comme un choc électrique…

Ce que dit Woody Allen par la voix de ses personnages est profondément vrai et, comment vous dire… je l’ai ressenti comme un message personnel. Oui, il faut être un peu cinglé, irréaliste et « à part » pour oser créer. Mais as t-on le choix ?

Et derrière cette image de rêveur naïf, W.A peut parler de ce qu’il y a de plus essentiel dans la vie des hommes.

Le créateur, auteur, peintre, musicien… semble un peu fou. Or sans lui, c’est l’humanité qui devient folle… Elle court à sa perte, se déshumanise et se transforme en un monde de robots.

Il est le fou- sage, mis de côté, car improductif et étrange, mais c’est lui qui porte la vie du monde…

Malgré son insignifiance personnelle, un créateur (créatrice) a ce pouvoir étrange de dire, de montrer, de faire écouter la pulsation de la vie, la vraie….. Charge immense et essentielle, loin des impératifs économiques profondément morts et sclérosés…

2 commentaires à “Woody Allen, mon héros ….”


  1. 0 Amaury Darton 11 juin 2011 à 15:48

    Quel film ?

    Répondre

  2. 1 agnes2nantes 12 juin 2011 à 15:59

    Le dernier… sur Paris.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur