Moa…

J’entame un chemin de solitude avec option découverte de moi même. Sans avoir besoin de quiconque…
C’est en soi, aussi, une aventure.
Le bonheur d’être simplement soi. Et de découvrir les merveilles que l’on porte, nous, toutes et tous…
Sans doute faut-il que je passe par là pour être, enfin, vraiment, libre et gaie…

J’évolue, doucement, sans même m’en rendre compte.

En fait, cela ne se fait pas par force, grâce à la volonté (je ne veux plus être dépendante, je veux , je dois…) mais par transformation de l’être, de manière insensible et naturelle. Un jour, on réalise qu’on a changé et que ce qui nous faisait tant réagir, ne nous émeut même pas. Que ce que l’on voulait tant, on n’y tiens plus tant que ça, et qu’on s’en passe très bien. On a « oublié » de vouloir ça… ou ça, ou ça… qui nous paraissait pourtant vital.
A la place on a simplement vécu.

0 commentaire à “Moa…”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur