retour de Thérapie 6 – Nouveau départ

Bon, certes, c’est un peu ambitieux, voire prématuré de prétendre aujourd’hui prendre un nouveau départ après si peu de thérapie. Les psychanalystes seraient outrés! Que de précipitation ! On ne peut espérer un résultat (et encore) qu’après au mois quelques années… Agnès, vous galéjez !

Oui, bon, peut être, les potes… mais…

D’abord, ok, je tourne le volant mais je continue d’aller voir ma psy. Le changement, j’aurais du mal à le faire seule, je le sais. Du moins au début… C’est sur la durée que cela sera significatif, bien sûr… Mais il faut bien un point de départ à cette décision de changer.  Quand on en a marre de s’en prendre plein la gueule, c’est peut être le moment, non ?

Et, en fait, je n’ai pas trop le choix.

J’étais dans une voie de garage et je m’obstinais à foncer dans le mur du fond, encore et encore.

Vroom! Paf! Aïe !

Vroom, Bing ! Aïe!

Rien à faire, j’ai bien vu qu’il n’y avait aucune ouverture, rien qu’un mur bien solide au fond d’un cul de sac, et ben, je continuais quand même.

J’accélère, je fonce dans le projet ou la relation, plein gaz, j’investis tout mon être, je fais tout ce que l’autre en face a besoin que je fasse au mépris de moi même bien sûr, je m’oublie pour réaliser les désirs de l’autre, il s’installe chez moi sans limites et ne me laisse plus de place sans que je lève le petit doigt (bien trop peur qu’il ne me trouve plus aimable si je demande à exister dans la relation)…. et…

Vroom! Crac! Aïe ! Il me largue… ou fait le mort… ou les deux…
Je me retrouve explosée sur ce foutu mur, sans comprendre où j’ai fait un erreur, culpabilisée de ne pas avoir satisfait l’autre, désespérée  et inexistante…

Jusqu’à ce que je retrouve un autre motif de repartir m’écrabouiller sur ce mur…

J’ai du peindre un passage en trompe l’oeil très ressemblant sur ce foutu mur, pour recommencer en permanence la même connerie…Une oeuvre d’art qui s’appelle illusion de défense, une histoire que je me suis racontée toute petite pour survivre (il faut être parfaite, oublier qui je suis, ce que je vaux et ce dont j’ai besoin et correspondre en tous point aux désirs de maman, au mépris de mes propres désirs, si je ne veux pas être broyée par sa souffrance et son rejet…)

A ce compte là, je suis toute cassée… Quant à mon véhicule (mon corps) je ne vous e parle même pas, à force de s’en prendre plein la gueule, il a salement morflé ! Il est tout raplapla, vide d’énergie, triste et abattu… Pas loin de se mettre en grève… J’ai une sale gueule, et je n’aime pas voir cela, le matin, dans mon miroir.

Donc, il faut que je change le programme.

Et m’en faire un nouveau.

J’ai commencé par couper mes cheveux.

Faire un bilan. Le positif et le négatif… en forçant un peu sur le positif (cela ne fera pas de mal…).

Devenir exigente et laisser gentiment tomber tout projet ou relation qui ne me convient pas. Je ne suis ni une pauvre chose désespérée facile à mettre au plumard pour une nuit, ni une call girl (au moins, elles, elles rentabilisent la chose…).

Désormais, on ne m’essaye que si on m’adopte.

Fini, le:  » je goûte, j’hésite… je ne sais pas, je réfléchis… peut être…. on verra…. » Le don juanisme du consommateur qui hésite entre Marie et Louise  comme entre deux marques de yaourt,  cela ne me convient pas. Quelque soit l’emballage et le marketing du Monsieur (version « je suis un grand souffrant et je ne peux m’engager car ma maman me l’a interdit » ou version 2: « moi, je suis un cow boy solitaire, je te préviens petite, passes ton chemin, mais passe d’abord dans mon slip… »), je deviens une consommatrice responsable et exigeante.

Puis, je vais m’organiser une petite remise en forme – réalisation de moi…

Alimentation bio (fruits et légumes et plein de bonnes choses…), méditation-tasse de thé subtil, lectures (Yes !), expos (plein, plein!), musique (mmmm), sport (doucement) et amitié… et peut être même quelques massages…
Tiens, j’ai assez bossé, je vais aller me faire un petit bain avec les bulles, rien que pour moi………

Tchaô

0 commentaire à “retour de Thérapie 6 – Nouveau départ”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur