Lentement jouir du corps de l’être aimé…

Lentement jouir du corps de l’être aimé… dans un mouvement d’amour et de respect…

Ressentir simplement le bonheur d’être avec l’autre…

C’est d’abord être capable d’être sereinement bien avec soi.

0 commentaire à “Lentement jouir du corps de l’être aimé…”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur