Ceux qui en ont….

J’avais une petite voiture, blanche, basique, qui, par les temps qui courent ne ressemblait pas vraiment à grand chose… Le genre de machine à se déplacer qui passe totalement inaperçu, voire attire un regard méprisant: « tiens, vl’a une poubelle qui passe… lentement ». A 90 km/h j’avais l’impression de fendre la bise et d’être sur le point de décoller (ou de tomber en morceaux à cause des vibrations) pendant que des chars à boeufs ou assimilés me dépassaient…

Bref, mon standing voiturier était irrémédiablement au plus bas. J’avais bien un véhicule en état de marche, avec un volant, 4 roues et un moteur à peu près fiable (sauf lorsque les températures descendent en dessous de zéro) mais je n’avais ces élément de reconnaissance sociale que sont la taille de l’engin, le vérouillage automatique des portes, les vitres électriques et autres GPS…

Et comme de bien entendu, je me faisais allègrement dépasser, insulter, klaxonner et queues de poissonner par des conducteurs mieux nantis que moi.

J’ignorais superbement ces spécimens grotesques d’une humanité primaire, mais, bon, ce n’était pas très agréable. Faut avouer…

Mais c’est terminé. J’ai hérité d’une groooossse voiture bleue. Le genre de tank impressionnant, puissant et rutilant. Et je me régale désormais du regard humble des conducteurs de petites voitures. Mais je suis magnanime, je ne les écrase pas de ma superbe. Par contre, je reste très vigilante envers ceux qui, hier, me méprisaient et qui maintenant me considèrent acceptable dans leur club… Qu’ils aillent se faire ….

0 commentaire à “Ceux qui en ont….”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur