Paresse

Le printemps est désormais derrière nous et les cerises sont toutes mangées. Soit par moi et les enfants (surtout les enfants), soit par les oiseaux… Ce sont d’ailleurs eux qui en ont eu la plus grosse part!
Ici, il fait maintenant très chaud. Mais sur la façade atlantique le temps change vite, alors j’en profite pour porter mes robes légères … Lorsqu’il fait moche tout le temps, je dois rester en jean, c’est beaucoup moins fun et sexy! Et puis, cela fait râler d’avoir fait ces investissements pour rien!

Ma pelouse s’est transformée en steppe aride, car je ne veux pas gâcher de l’eau pour arroser. Tant pis. On verra ça cet automne pour retrouver un jardin civilisé…

Je traîne lamentablement de la chaise longue à mon lit pour la sieste. C’est les vacances… Après tout, vacance, cela veut dire vide… Alors, je ne fais rien et j’y trouve une certaine jouissance même pas culpabilisante. Je vais à rebrousse poil de ce qu’il est recommandé de faire dans notre société de la performance et de l’efficacité. Remplir chaque parcelle de temps par des choses utiles et valorisantes… Etre actif, rapide et plein d’énergie…

Ben moi, je suis inactive, paresseuse et avec pas beaucoup d’énergie si ce n’est l’envie de m’occuper béatement de ma petite personne et de l’écouter un peu.

Je vais me faire un thé, tiens… Ecrire m’a épuisée…

0 commentaire à “Paresse”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur