Nouvelles du monde. Guerres inter-religions, massacres gratuits

A midi, entendu à la radio la nouvelle de la révolte copte au nord de l’Egypte.

A la sortie de la messe de minuit, il y a eu une fusillade qui a tué 7 personnes.

Seulement sept morts? Ce n’est pas grand chose, on peut l’oublier, il y a pire et plus médiatique de par le monde…

Il s’agissait de représailles pour l’ »enlèvement » d’une jeune fille musulmane par un jeune homme copte… Une histoire banale entre deux peuples qui ont interdiction de s’aimer…

Je ne peux m’empêcher d’imaginer l’histoire d’amour entre ces deux jeunes de communautés en guerre, à la Roméo et Juliette. Une histoire d’amour et de sang où des hommes se déchirent pour des raisons futiles camouflées derrière des questions de principes et de religion…

Quel est donc ce Dieu cruel qui se repais de sang et de souffrance ? Quels sont ces gens qui condamnent l’amour et la vie et qui refusent de voir leur frère et leur égal dans un autre être humain? Oui, je sais, je paraît naïve et stupide. Le monde est ainsi fait qu’il faut être cynique pour pouvoir y survivre sans dommage moral collatéral.

Mais moi, je veux au moins écrire ainsi à que point cette manière de penser me révolte. Combien je méprise ceux qui se gargarisent de leur « force » et de leur « intransigeance dogmatique » de leur certitudes de détenir la seule « vérité », celle qui tue (fausse vérité, en réalité), ceux qui se retranchent derrière une religion dévastée de son véritable sens et qui s’en servent comme instrument de leur propre pouvoir totalitaire et destructeur. Ils ne sont pas du côté de la vie qui construit, mais de celui de la haine qui détruit. Ils transforment notre monde en un épouvantable désert où la violence est le seule déesse respectée, où tout est mort, gris et froid.
Ce n’est pas le nombre de morts qui compte, c’est le fait même qu’ils existent. Que leur bouche ne mangera plus, n’embrassera plus, que leur poitrine ne sera plus remplie par leur souffle, que leur coeur ne battra plus pour personne. Sept pertes sèches pour l’humanité, sept morts idiotes, inutiles et douloureuses. Sept meurtres insupportables comme tous les meurtres, que rien ne peut légitimer. Sept larmes que je verse en pensant à leurs proches, larmes qu’ils ne connaîtront pas. Sept morts dont tout le monde se fout…
 

1 commentaire à “Nouvelles du monde. Guerres inter-religions, massacres gratuits”


  1. 0 Yveline 16 jan 2010 à 21:41

    Bonjour,

    Rien à dire sur ce texte, si seulement des mots qui s’affichent dans ma tête au fur et à mesure de cette lecture :
    Indifférence
    Vérité
    Espoir
    Conflit ethnique
    Amour
    Famille.
    Et lorsque je relis ces mots, des souvenirs défilent et je les associe à un pays où je suis sllée.
    Indifférence : INDE, vérité : VIETNAM, espoir : CAMBODGE, conflit ethnique : SRY LANKA, Amour : BALI, famille : FRANCE.

    Cordialement – Yveline

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur