Sciences… indéboulonnables déesses…

« Je suis fermement convaincu que le mode de pensée « scientifique » de cause à effet, qui fonctionne très bien dans le monde inorganique et que nous nous sommes mis à utiliser avec plus ou moins de bonheur pour résoudre les problèmes humains, est aujourd’hui mort en tant que philosophie générale de la science. Il ne devrait plus être appliqué dans la mesureoù il ne fait que nous entraîner cvers une pensée ad hoc, c’est à dire une pensée où une cause engendre un seul effet et où un facteur produit un facteur, ce qui blmoque notre sensibilité aux changements systémiques et organiques… où un seul stimulus est conçu pour modifier l’organisme tout entier, lequel adopte un nouveau comportement dans tous les compartiments de la vie. » Abraham Maslow.

Le règne de LA SCIENCE, critère universel de Vérité et de Savoir est malheureusement encore bien solide. Même lorsqu’il est évident qu’elle, et ses techniques, n’apportent que des réponses partielles, voire pas de réponses du tout aux questions les plus essentielles de l’humanité.

La marque de l’homme connaissant, est son humilité. Ainsi, il peut rester ouvert à ce qui est plus grand, plus complexe et plus subtil que lui et en tenir compte pour prendre ses décision ou pour peindre une image du monde. Ce n’est pas ce qui se passe. La science et les scientifiques ont la grosse tête et se prennent pour des dieux.

Et nous fonçons vers le mur avec allégresse…

3 commentaires à “Sciences… indéboulonnables déesses…”


  1. 0 Stephen Atchison 2 déc 2009 à 1:58

    Ces réponses partielles sont toutefois parfois les meilleures qu’on puisse trouver pour résoudre des problèmes humaines parfois assez graves. Et souvent cela suffit pour améliorer la vie pour plusieurs. Par exemple pensons à la sclérose en plaque. Il y a un chercheur italien qui vient tout juste de réaliser une percée majeure dans ce domaine. Le docteur Paolo Zamboni a découvert que la sclérose en plaque semble être provoquer par une circulation sanguine déficiente dans le cerveau. L’hypertension vénale provoque des lésions dans le cerveau et la moelle épinière ce qui entraine des lésions. Son traitement, une angioplastie des veines diformes ou bloquées. Toutefois les résultats sont encore préliminaires.

    Voilà seulement un tout petit coin scientifique. Pour se vouer à une petite domaine spécifique, cela exige une sorte d’humilité et patience. Même dans son petit coin à lui, le chercheur italien doit penser à l’organisme entier selon un modèle multidimensionel et multidisciplinaire afin de procéder patiemment à l’étape suivante.

    Répondre

  2. 1 agnes2nantes 3 déc 2009 à 12:26

    Bien sûr !!!!
    Mon propos n’est pas de critiquer les sciences exactes et les scientifiques qui travaillent dur pour obtenir des réponses auprès du monde concret qui nous entoure…
    Je parlais pour les « sciences humaines » qui se calent, complexe d’infériorité parlant, sur les dites sciences exactes. Or ce faisant elles s’autolimitent et s’auto fusillent car elle se coupent effectivement de l’ennentiel. Elles ne sont pas fausses mais partielles. Et c’est dommage. Les méthodes des sciences exactes ont fait faire des progrès immenses à l’humanité.
    Mais pour faire avancer les sciences humaines (dont la psychologie) il faut inventer des méthodes intrinsèques.
    Ce qui est valable pour les unes ne l’est pas forcément pour les autres, en vertu d’un principe erroné de « ca marche pour eux, donc c’est LA seule solution possible pour nous… »
    Ben si, il y en a d’autres, des solutions…
    Sachant toujours que nous ne sauront jamais que très peu de choses sur l’univers… de toute façon.

    Répondre

  3. 2 Stephen Atchison 3 déc 2009 à 23:36

    Voilà. J’ai relu ton billet tout en pensant à ta réplique et maintenant je vois claire. Au premier abord, je ne me suis pas aperçu que ce premier paragraphe s’agissait entièrement d’une citation de Maslow. Dans ce cas, je crois que ton argument est certainement valable.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : New york
    <b>rue1.jpg</b> <br />
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Agnès Falabrègues et plus de 40 millions de professionnels

Laisse moi mettre des poème... |
Le Dragon de la Rivière |
Tisseurs de Mondes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nothing to Say
| Au delà des apparences...
| Les Aixclats du coeur